Peindre en Normandie
Alain Tapié
    Conservateur en chef honoraire des musées de France
    Co-fondateur et directeur de la collection Peindre en Normandie

 

Créée en 1992 à l'initiative du Conseil Régional de Basse-Normandie et de partenaires privés et du conservateur du musée des Beaux-Arts de Caen, la collection Peindre en Normandie se trouve aujourd'hui riche de plus de cent quatre-vingt tableaux et réunit de façon unique artistes célèbres et peintres méconnus autour de la représentation de la Normandie à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Honfleur, Le Havre et plus tard Rouen, ces noms symbolisent des moments d’intense création et d'échanges autour de grandes innovations qui nourrissent la peinture de paysage dans cette région marquée par l’influence de l’aquarelle anglaise, lieu d’un dialogue expressif entre physique de la nature et physique de la peinture.

De Monet à Jongkind, de Lebourg à Delattre, de Marquet à Dufy, ce sont autant de rencontres qui pendant plus d'un siècle ont conféré à la Normandie l’image emblématique d’une peinture dépouillée de toute velléité littéraire.

Le tire de la collection dit assez bien qu'elle représente un chemin de traverse dans ce phénoménal territoire qu'est la Normandie des rivages et des campagnes, à la fin du XIXe siècle. Inscrits dans la continuité du naturalisme romantique et de la fonction méditative du paysage, les tableaux recueillis s'attachent à faire valoir la part méconnue, réservée, parfois secrète, des influences du pays sur la peinture, moins spectaculaire et mondaine que celle des sites achalandés. De Corot à Boudin se révèle l'impressionnisme gris et de Signac à Louvrier, le colorisme nacré.

Ce cabinet de peinture réunit exceptionnellement l'ensemble des œuvres de la collection selon un parcours associant physique et topographie et qui, partant des rencontres de la ferme Saint-Siméon, s'attarde sur les bords de mer et la notion de villégiature pour se poursuivre le long de la Seine et se conclure sur le pays intérieur, dans la pleine terre normande.

Ancien conservateur en chef du musée des Beaux-Arts de Caen puis du Palais des Beaux-Arts de Lille, titularisé en 1995 du Grand Prix National des Musées, Alain Tapié est aujourd’hui conservateur en chef honoraire des musées de France, conseiller pour les échanges patrimoniaux et enseignant à l’Institut d’Etudes supérieures des arts. Docteur en histoire de l’art et directeur de la collection « Peindre en Normandie », il a enseigné la muséologie à l’université de Caen, à l’Institut d’études supérieures des arts de Paris (IESA) ainsi qu’à l’École du Louvre.

Alain Tapié est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à la fonction philosophique et spirituelle de l’oeuvre d’art au XVIe et XVIIe siècle.

Il prépare actuellement deux expositions : après Cézanne et l’Italie Cézanne et les peintres du Nord ainsi que L’hospitalité dans les natures mortes flamandes et hollandaises.

















Les Editions du Regard, 1 rue du Delta 75009 Paris | Contact : info@editions-du-regard.com | Tél : 01 53 21 86 80